Accueil / Archives - Village / 2010 / Fete paroissiale 2010

Fete paroissiale 2010

Modifié le 08-05-2014

Amitié et convivialité étaient les maîtres mots de la fête paroissiale organisée à Limersheim. Les habitués ont été très nombreux à prendre place autour des longues tables du foyer-club.

Le curé Meyer a d'abord adressé ses mots de bienvenue à l'assemblée. Il a salué la famille paroissiale réunie pour la dernière fête de cette période hivernale.

Avec Philomène

Après une excellente soupe de légumes faite maison, place a été faite sur les tables pour accueillir les dizaines de terrines de baeckehoffe. De nombreux convives ont estimé que le baeckehoffe est le roi les plats alsaciens !

Puis l'heure du spectacle a sonné. La chorale Sainte-Cécile a entonné le « Temps des cerises ». La partie instrumentale a été assurée par Manue, Camille et Corentin. Puis le choeur a interprété un « Cantate Domino » a capella de toute beauté. Le récital a été très applaudi.

Une voix s'est ensuite élevée, et Philomène a traversé la salle pour s'adresser à l'assemblée. Elle voulait faut-il préciser raconter toutes les péripéties de son vol vers Paris, à destination du salon de l'agriculture. Évidemment, il faut aussi savoir que c'est Éliane Hamm qui vient chaque année incarner Philomène, son personnage préféré. Et le public a pris grand plaisir à l'entendre taquiner le maire. Car Philomène sait beaucoup de choses de la vie communale de Limersheim : le prix obtenu au concours des villages fleuris, les pétards du nouvel an, la réfection de la rue du Vin... Autant du sujet qui ont pris un tour cocasse et taquin.

La fin des festivités approchant, le tirage de la tombola a eu lieu après un excellent dessert. Les enfants présents ont également passé une excellente journée. Une table leur était réservée, on leur a offert des friandises et personne ne les a empêchés de jouer avec leurs consoles de jeux.

Après la fête, l'activité a redoublé dans la salle : il a fallu empiler les chaises, ranger les tables, essuyer des centaines de verres. Décidément, les bénévoles étaient aux petits soins pour leurs invités.


Imprimer Recommander l'article