Accueil / Archives - Village / 2010 / Puces et pluie (Fete villageoise 2010)

Puces et pluie (Fete villageoise 2010)

Modifié le 08-05-2014

Marché au puce 2010 sous la pluie

 

5h40 ce dimanche matin. Il pleut et les rues du village sont encore bien silencieuses. Les exposants ont certainement tendu l'oreille durant la nuit pour vérifier les prévisions météo. La pluie annoncée ne s'est pas fait attendre. Les organisateurs de la fête ont le visage bien soucieux, et pourtant les rues commencent à se remplir. Les premiers clients déambulent déjà entre les exposants qui tentent de protéger leurs trésors sous les bâches en plastique.

Trouée bleue

Enfin vers 10h, après trois averses, les bâches disparaissent définitivement du décor. Une trouée bleue dans le ciel remplit d'espoir tous ceux qui scrutent les nuages depuis l'aube. Et c'est parti pour une belle journée de fête. Certes les visiteurs sont un peu moins nombreux que d'habitude, mais les acheteurs sont là et les vendeurs affichent des mines satisfaites.


Tout ce petit monde joue le jeu habituel des marchés aux puces. Annoncer un prix qui sera discuté ; marchander, renoncer pour 50 cents. Philippe, exposant depuis 13 ans, se plaît à raconter qu'on lui a déjà demandé un prix pour la chaise sur laquelle il était assis ! Et cette année une dame a voulu acheter les torchons prévus pour sécher ladite chaise ! !


Côté restauration, les bénévoles du foyer ont fait le maximum : frites et saucisses à manger sur le pouce, kassler servi sur assiette, tartes flambées et pizzas ont permis de contenter tout le monde.


L'après-midi est agréable et les visiteurs assez nombreux. Le maire et le président du foyer-club retrouvent le sourire. Et si la 17e édition de la fête villageoise n'est pas inoubliable, elle est la première à avoir été aussi chahutée par la pluie.


Imprimer Recommander l'article