Accueil / Archives - Village / 2010 / Quid des compositions sans fleurs ?

Quid des compositions sans fleurs ?

Modifié le 08-05-2014

Il faisait grand soleil en juillet dernier, quand le jury du concours des maisons fleuries a parcouru le village. Confronté à la chaleur et à la distance à parcourir, le groupe a décidé de faire le tour du village à bicyclette. 


Maison fleuriesStyle des maisons

Les membres du jury, présidé par Patrick Kieffer, trésorier de l'office de tourisme, ont apprécié les nombreuses compositions florales réalisées par les habitants. Les notes ont été attribuées sans distinction de style des maisons, qu'elles soient contemporaines ou à colombages.


Les résultats ne surprendront personne, le classement final fait état de deux premiers prix avec mention. Le prix pour la mise en valeur du patrimoine est attribué à Yolande et François Zeil, le prix pour l'excellence de la composition revient à Martine et Richard Glasser.


Aménagements paysagers

Parmi les autres prix décernés, on trouve en tête de classement : Christiane et Pierre Foessel, Colette et Raymond Kieffer ,Gisèle et René Glasser, Hélène et Louis Grad, Sylviane et Serge Goetz.


Lors de la visite, le jury a observé le développement des aménagements paysagers contemporains dans les trois lotissements du village. Ces compositions, inspirées de la tradition japonaise, ne manquent pas d'originalité.


Elles ont pourtant posé un vrai dilemme aux membres du jury : peut-on récompenser des aménagements sans fleurs ? Une longue discussion s'est engagée à ce sujet et a débouché sur la décision de ne pas tenir compte de ces aménagements, en raison de l'absence de fleurs.


Imprimer Recommander l'article