Accueil / Archives - Village / 2012 / De Babel Bethlem

De Babel Bethlem

Modifié le 08-05-2014

Dieu est né chez les vivants. Pierre-Michel Gambarelli a écrit ce conte pour la veillée des enfants. L’église de Limersheim a fait le plein en cette fin d’après-midi du 24 décembre.

Dieu est né chez les vivants, et Pierre-Michel raconte et chante. Les enfants, les parents et les grands-parents sont suspendus à ses lèvres. Il raconte la tour de Babel, quand les hommes voulaient monter très haut dans le ciel. Et voilà que des enfants avancent depuis le fond de l’église, chacun porte un dessin de mur qu’il accroche sur une perche. La tour de Babel prend forme dans le chœur. Pierre-Michel raconte Abraham et les enfants s’avancent avec de grandes bandes de tissu. Fixées en haut de la perche, elles représentent la tente d’Abraham. Puis les enfants accrochent des guirlandes qui tournent autour de la tente pour symboliser un long chemin, le chemin emprunté par Moïse vers la Terre promise.


*

 

 

Les enfants de l’assemblée sont bien sages, les images projetées sur grand écran retiennent leur attention  et illustrent l’histoire qui leur est racontée. Les nombreux chants rythment la célébration. Pierre-Michel fait encore apparaître douze prophètes et une étoile, avant d’annoncer la naissance de l’enfant Jésus. La petite fille qui patiente dans l’allée centrale à côté de son banc est bien contente. Elle avait posé la question en arrivant : c’est quand qu’il vient Jésus ?


Chaque année les paroissiens se rassemblent en nombre pour la veillée à Limersheim. Chaque année ils viennent entendre de la bouche de Pierre-Michel que Jésus est né. Des applaudissements en forme de merci ont résonné dans l’église à la fin de la célébration.


Imprimer Recommander l'article