Accueil / La Mairie / Information / Une Libellule pour Limersheim ?

Une Libellule pour Limersheim ?

Modifié le 23-12-2014

logo libelluleLes produits phytosanitaires, dont les pesticides, sont une source de pollution importante de nos rivières et de notre ressource en eau potable que constitue la nappe phréatique. Notre commune a fait le choix d’en réduire l’usage et d’utiliser conjointement des produits moins agressifs : engrais organiques, décoction de prêle,
savon noir... et peut-être, dans un deuxième temps, de réfléchir à un type de végétalisation moins gourmande en eau. Nous avons signé la charte « zéro pesticide » initiée par le conseil régional et l’agence de l’eau RHIN MEUSE pour encourager ces pratiques.

La première étape de notre engagement semble atteinte : la commune a réduit l’usage du glyphosate (molécule du ROUNDUP) de plus de 50% et Yann a obtenu son Certiphyto en juin 2013. Nous attendons l’audit de l’agence de l’eau pour savoir si nous accéderons à une première distinction.

Pour obtenir une deuxième Libellule, nous continuerons à rechercher des alternatives moins polluantes et plus économes en eau potable.

Voilà deux préparations que nous testons en ce moment :

Pour renforcer la résistance des plantes aux maladies (oïdium, mildiou, rouille tavelure, cloque...)    Décoction de prêle des champs  (250 g de plantes sèches pour 5 L d'eau, à faire bouillir 20 min, filtrer et conserver à l'ombre). A pulvériser plusieurs fois sur la terre puis sur les plantes.
Pour lutter contre les pucerons, cochenilles, mouches blanches :
Préparation au savon noir (150 g de savon noir liquide pour 5 L d'eau, rajouter 5% d'alcool à brûler si l'attaque est forte). A pulvériser  tel quel.

Utiliser moins de produits chimiques entraîne une augmentation de l'entretien manuel pour maintenir la qualité du fleurissement actuel. Nous aimerions associer les habitants du village à notre démarche en vous proposant, si vous le souhaitez :

1. De vous approprier un des bacs de plantations à proximité votre domicile : en veillant sur les plantations et en les arrosant. Et pourquoi pas, l’année prochaine en réalisant les plantations vous-mêmes? (Signalez vous à la mairie si vous êtes intéressés, afin que Yann sache quels bacs sont entretenus par les habitants).

2. De nous donner vos idées pour l'amélioration de l'aménagement floral du village, par exemple l'implantation de nouveaux bacs à fleurs.
 
N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences, de vos recettes de traitements naturels, afin de collaborer ensemble à la protection de la terre et de l'eau tout en préservant l'agréable cadre floral de notre village.


Imprimer Recommander l'article